Wednesday, July 9, 2008

Final CamWheel


ENG: I woke up at 6.30 and went to ship the frame of the cart. The wheels will join me in the plane. You can notice the stainless steel ring riveted and glued (with Simson glue of course) to the rims. The whole twin wheel is now very strong and has more surface to avoid sinking in the sand. The Camwheel is now exactly how I designed it 7 months ago in my head. If the sand is too soft or muddy, I'll add the foam bars between the yellow sexy flatfree tyres.

FRA: Je me suis réveillé à 6h30 pour déposer le cadre de la charette à l'entreprise qui va l'envoyer. Les roues viendront avec moi dans l'avion. Vous pouvez voir la bande d'inox rivetée et collée à la colle Simson (évidemment) aux jantes. Chaque roue jumelée complète est super solide et a plus de surface pour moins s'enfoncer dans le sable. C'est exactement le concept que j'ai imaginé il y a 7 mois. Si le sable est trop mou ou boueux, j'insèrerai les barres en mousses entre les pneus jaunes sexy.

8 comments:

DSD said...

We'll be keeping up with interest!
Enjoy the challenge.
DSD

chris said...

Waouw! La Une du Nord Eclair de ce 10/07, devant Amélie Nothomb et PPDA ! Bravo, Louis-philippe, le grand jour est arrivé, bon vol, sois prudent, donne des nouvelles stp, et sache que même si c'est une aventure solitaire, notre affection t'accompagne.
(chris, atelier 26)

Froment said...

Bon courage et bonne aventure.

Froment V.

Anonymous said...

Un article d'une demi page dans le journal Metro (belge): graçe à lui, je découvre ce blog, et je m'abonne au flux rss.

Anonymous said...

Excellent article dans le metro de ce jour. J’imagine que le SPORT va bientôt commencer
On pense à toi dans l’effort


Bonne AVENTURE
Que l’environnement soit avec toi !!!


christophe

une bruxelloise said...

Découvert également par le "Métro". beau défi. je mets le site en favori pour suivre l'aventure.

Bon courage. Enjoy !

emilie said...

LP, Je feuilletais le journal métro du 14/07 quand je suis tombée sur ta photo. Ensuite quand j'ai lu le titre "aventurier belge...désert australien", plus de doute, ça ne pouvait être que toi.
Incroyable! je trouve ton projet très très impressionnant. C'est fou même. Tu me rappelles le film "into the wild". Tache de revenir quand même.lol
Sérieusement, j'admire ton courage. 200kg a tirer pendant 800km, sans aucune assistance et en plein territoire hostile et vierge. J'ai peur mais je suis contente d'apprendre que tu pars quand même avec un tel satellite. Fais bien attention à toi et donne des nouvelles régulièrement. je penserai bien à toi ces 6prochaines semaines. bisous
emilie

therese said...

Sacré Louis-Philippe,
Le virus de l'aventure ne t'avait donc pas quitté! Caramba!
Que tous les dieux soient avec toi.. tu en auras des choses à raconter à tes petiots.
On sera plusieurs à t'accompagner en pensée.
Bon vent à toi,

Thérèse S.